Erreurs communes rencontrées lors de câblage de réseaux

24/04/2018

Erreurs communes rencontrées lors de câblage de réseaux

Câbler un réseau peut s’avérer complexe lorsque l’on garde à l’esprit qu’un câblage mal réalisé altèrera les performances du réseau, et entraînera maintenances sans fin et dépenses supplémentaires.

Voici quelques astuces qui devraient vous aider à éviter les erreurs les plus communément rencontrées :

Mauvaise planification


Vous n'avez peut-être accès qu'à 100 Mo/s, même si la norme est de 1 Go/s. Imaginez que l'entreprise où vous installez le réseau prévoit de déménager dans de nouveaux bureaux l'année prochaine. Comment ces informations vont-elles influencer votre stratégie d'installation ?

Dans tous les cas, il faut éviter d'utiliser une technologie de câblage obsolète et (toujours) rester conforme aux exigences actuelles au moins pour les années à venir. Bien que les câbles d'excellente qualité ne soient pas les moins chers, il est essentiel de prendre en considération leurs bénéfices en fonction de la tâche, même si finalement, vous ne l'achevez pas. Après tout, la plupart des organisations n'auront pas besoin d'une installation plus puissance que 10 Go/s avant quelques temps. Elles ne choisiront pas non plus l'option la moins chère. Vous en aurez pour votre argent.

Peu importe la situation ou les exigences, les connaitre à l'avance et être préparé sont les clés pour obtenir une installation de câble réseau efficace et performante.

Câbles électriques qui s'étendent sur le câblage réseau


Tous ceux qui ont l'expérience des installations de câble réseau ont remarqué que presque tous les bureaux possèdent beaucoup de câblage électrique. Il est important de ne jamais poser des câbles de données parallèlement à ce câblage électrique.

De nombreux câbles réseau se composent de paires torsadées (ou de câblage ayant deux conducteurs torsadés ensemble pour neutraliser toute interférence électromagnétique venant de sources externes), évitant ainsi que les câbles ne se touchent et s'endommagent. Néanmoins, ils sont entourés par un champ électromagnétique qui vient de la petite quantité de tension les traversant. Quand les câbles réseau sont installés le long des câbles électriques, ce champ magnétique peut éventuellement se couper, entraînant alors une une baisse de la qualité du signal et / ou un réseau lent.

Ne pas suivre la législation et la réglementation applicables en matière de câblage réseau


Pour vous assurer que vous avez la bonne configuration réseau, il est important de suivre les normes obligatoires. Vous éviterez ainsi la myriade d'éventuels problèmes pouvant survenir au sein d'un réseau. Pourtant, des entreprises continuent à commettre les mêmes erreurs lorsqu'elles installent leurs câblages réseaux.

Ne pas suivre la législation et la réglementation est un risque à ne pas prendre. Par exemple, si pour une raison quelconque, le risque de feu est plus élevé pour des occupants dans un bâtiment, il ne faut pas utiliser de câbles en PVC. En effet, quand ce type de câble prend feu, il réagit mal et émet du chlorure d'hydrogène gazeux toxique. Si l'entreprise en utilise alors que le bâtiment est classé à haut risque et que ce dernier prend feu, même si personne n'est blessé, elle devra s'acquitter d'une amende pour négligence professionnelle et devra retirer les câbles installés.

Alors renseignez-vous sur la legislation et la réglementation enmatière de câblage réseau avant de lancer une quelconque installation.

Ignorer les limites de distance


La plupart des techniciens savent que la limite de distance acceptées pour du câblage UTP (jusqu'à 1 Go/s) est de 100 mètres. Alors si vous passez des câbles à d'autres fins, pour avoir 10 Go/s ou même 40 Go/s par ex, veuillez prendre en considération la limite de distance recommandée pour le type de câble utilisé. Si 10 Go/s atteignent 100 mètres sur des paires de fils torsadés par exemple, vous devrez utiliser une catégorie 6A ou un câblage de qualité supérieure.

Ne pas lancer de test.


A chaque fois qu'un système de câblage est installé, chaque câble doit être testé avec les outils adéquats pour s'assurer qu'il convient à l'utilisation requise. Il faut également authentifier la longueur et les caractéristiques du câble.

Le test permet non seulement de vérifier que le système respecte le cahier des charges du projet mais donne également un point de départ pour tous les futurs tests et dépannages du système. Il prend en compte l'estimation de toutes les demandes de garantie.

Pour en savoir plus sur les différents outils de câblage réseau et testeurs disponibles d'IDEAL Network, visitez notre site internet ou contactez-nous.

articles récents

  • Guide pratique pour l'installateur qui découvre le test CCTV IP 17/07/2018

    La rédaction d’une documentation sur la performance CCTV IP est de plus en plus répandue. C'est la raison pour laquelle IDEAL Networks a publié un nouveau livre blanc. L'objectif est d'aider les installateurs et intégrateurs systèmes à comprendre comment appliquer des pratiques de test réseau aux installations CCTV.

    Lire la suite
  • La nouvelle mise à jour du testeur de transmission réseau, le SignalTEK NT 03/07/2018

    IDEAL Networks cherche en permanence de nouvelles idées pour améliorer votre expérience utilisateur et simplifier le test de transmission réseau. Notre nouvelle mise à jour logicielle du testeur de transmission réseau, le SignalTEK NT a été conçue pour vous apporter la meilleure flexibilité et efficacité possible. Quelles sont les nouveautés?

    Lire la suite
  • Quelles normes de l'industrie suivez-vous pour tester des câblages de données? 02/07/2018

    Aujourd'hui, nous installons et intégrons de plus en plus de câblages de données dans les locaux résidentiels. Il est donc important de choisir un testeur de performance qui est capable de mesurer en restant conforme aux normes de l'industrie.

    Lire la suite
  • L'ascension des liens terminés par un connecteur RJ45 mâle raccordé sur un câble rigide (MPTL) 29/06/2018

    Développer de nouvelles normes de câblage LAN est une démarche laborieuse qui prend plusieurs années. Généralement, ce processus se concentre sur une performance plus élevée du câblage et sur des connecteurs qui prennent en charge de nouvelles applications comme l'Ethernet à 10, 25 et 40 gigabits. 

    Lire la suite
  • Échangez votre certificateur de câblage DTX aujourd'hui contre un LanTEK III neuf et économisez jusqu'à 3 500 €. 22/06/2018

    Chez, IDEAL Networks, nous comprenons l'importance de bénéficier d'un support technique efficace et fiable pour vos certificateurs de câblage. C'est la raison pour laquelle nous vous aidons, si vous possédez un DTX, à passer au tout nouveau LanTEK III en vous faisant profiter d'une offre de reprise qui permet d'économiser jusqu'à 3 500 €. 

    Lire la suite